Willkommen auf der Website der Gemeinde Coppet



Sprungnavigation

Von hier aus k?nnen Sie direkt zu folgenden Bereichen springen:
Startseite Alt+0 Navigation Alt+1 Inhalt Alt+2 Suche Alt+3 Inhaltsverzeichnis Alt+4 Seite drucken PDF von aktueller Seite erzeugen

Jumelage de Coppet avec la commune française de Maulévrier


La commune de Maulévrier se situe en France, dans le département Maine et Loire. Le nom de cette ville serait attaché, selon une légende, à un "Mauvais Lévrier", le lévrier étant le synonyme de fidélité, et indiquerait le lieu où se serait repenti le fils d'un seigneur révolté contre son père. On raconte également que le nom de Maulévrier proviendrait du fait que l'endroit aurait été un mauvais gîte pour les lièvres ou un site où les lièvres étaient de "mauvaise venue" ou bien encore malades.

Le Parc Oriental de Maulévrier
Le Parc Oriental de Maulévrier (source : site Internet de Maulévrier)
L'histoire de Maulévrier commence au XXème siècle par la construction d'un château fort aux confins d'Anjou. En 1668, Edouard François Colbert, frère du ministre de Louis XIV, s'installe à Maulévrier et fait bâtir le château actuel. Il fait venir des artisans tisserands de Hollande, qui contribuèrent au développement du tissage dans la région.
En 1895, le château Colbert fut acquis par la famille Bergère Pellaumail, qui eut pour gendre l'architecte Alexandre Marcel, créateur du jardin japonais de Maulévrier. Cette infrastructure, qui rencontre une renommée de grande importance, s'étend sur 29 hectares.

A l'origine du jumelage entre Maulévrier et Coppet, nous trouvons Max Séquin, ancien Syndic de Coppet, Jean-Pierre Deriaz, actuel Préfet du district de Nyon et ancien Syndic de Coppet, successeur de Max Séquin à ce poste, et Sabine Barué-Aucher. Cette française, attachée à Maulévrier, déclara un beau jour que les deux communes se ressemblaient beaucoup, notamment de par la mentalité de leurs habitants. Un contact s'établit alors entre les Autorités des deux communes et un coup de coeur mutuel est très vite ressenti par chacune d'entre-elles.

Plusieurs échanges franco-suisses ont lieu jusqu'en 2005, fortifiant les liens déjà existants. Ces derniers aboutissent, le 24 septembre 2005 lors de la Fête du Bourg de Coppet, à la signature d'un acte de jumelage. Jean-Pierre Chavassieux, Maire de Maulévrier, et Pierre-André Romanens, alors Syndic de Coppet, déclarent à cette occasion Sabine Barué-Aucher Citoyenne d'Honneur de Coppet. Par la suite, elle est nommée Citoyenne d'Honneur de Maulévrier et devient ainsi la marraine du jumelage des deux communes. Depuis, des rencontres ont lieu entre les Autorités ainsi que les populations copétane et maulévraise et les liens existants se renforcent depuis le 24 septembre 2005.

Site Internet de la commune de Maulévrier : www.maulevrier.fr