Willkommen auf der Website der Gemeinde Coppet



Sprungnavigation

Von hier aus k?nnen Sie direkt zu folgenden Bereichen springen:
Startseite Alt+0 Navigation Alt+1 Inhalt Alt+2 Suche Alt+3 Inhaltsverzeichnis Alt+4 Seite drucken PDF von aktueller Seite erzeugen

Coppet


Population : 2'942 habitants au 31 décembre 2016
Superficie : 186,4 ha
Situation géographique : 373 mètres d'altitude
Coordonnées CH : latitude : 501615 , 129085
Habitants : Copétans et Copétanes

Lorsqu'on visite le bourg, on est impressionné par la qualité de son architecture. De magnifiques demeures bordent la Grand-Rue et on ne reste pas insensible à l'alignement de ses arcades.

Dans cette Grand-Rue, qui est malheureusement toujours la voie de communication principale, on découvre des édifices de la fin de l'époque savoyarde, comme le temple, l'ancienne église conventuelle des Dominicains, le couvent ou la maison de Mézières.

Coppet a su conserver au travers des années une qualité de vie exceptionnelle. Mais, rien ne s'est fait par hasard. Tout d'abord, les terres ceinturant le bourg, surtout celles du château, sont restées vierges et ont permis à Coppet de rester un bourg compact avec un écrin de verdure à sa périphérie.

Au fil du temps, tout a été mis en place pour permettre conjointement de vivre et de travailler à Coppet. Aujourd'hui, l'évolution nous amène dans une autre dimension. On habite à Coppet, mais on y travaille beaucoup moins : env. 800 emplois pour env. 3'000 habitants.

Le château et le bourg de Coppet
Le château et le bourg de Coppet (photo : air-camera.com)

Terre Sainte



Territoire géographique situé entre lac et Jura aux confins du pays de Vaud, bordé par le cours de la Versoix qui le sépare du canton de Genève, la Terre Sainte est une région dont l'identité répond aux préoccupations d'aujourd'hui.

L'histoire de la région met en lumière l'ancienneté de son établissement: colonie romaine puis terre savoyarde, elle fut propriété de l'Abbaye de St Maurice d'Agaune avant d'être au coeur de la baronnie de Coppet durant plusieurs siècles, proche de la frontière vers la France voisine.

Le terme de Terre Sainte apparaît pour la première fois au milieu du siècle dernier pour désigner la troupe d'éclaireurs de la Paroisse de Commugny-Coppet qui prend alors le nom de "Commugny-Coppet / Terre Sainte".

Bien sonnant, suscitant l'enthousiasme parmi la jeunesse, ce vocable est repris par diverses sociétés locales qui cherchent à se regrouper entre elles au delà de leurs appartenances communales respectives.

Un autre postulat propose que la dénomination de Terre Sainte serait liée, toujours au Moyen Âge, au lieu saint que représentait l'église de Commugny, église rassemblant plusieurs villages et surtout son cimetière, qui était alors bien plus grand qu'aujourd'hui et qui accueillait pour l'ultime repos tous les chrétiens de la région.

Aujourd'hui, la région de Terre Sainte se caractérise par un dynamisme socio-culturel, une communauté d'intérêts et une collaboration régionale au travers de multiples associations intercommunales. C'est avant tout un état d'esprit de création et d'indépendance reliant ville et campagne dans un climat favorable aux échanges les plus divers.